Le syndrome de la "baguette pas trop cuite"

Ce billet est mon petit coup de gueule :), hé oui de temps en temps ça m’arrive ! Mais promis dans quelques jours vous aurez des recettes

Je voulais vous parler simplement de pain… et en particulier du pain que l’on achète en boulangerie. J’ai constaté depuis plusieurs années que le phénomène « une baguette pas trop cuite » s’intensifie ! Dernièrement, s’en est arrivé à un tel point que dans plusieurs boulangeries on m’a dit, « désolée madame, on n’a que des baguettes bien blanches, c’est ce que les gens veulent… »

Mais pourquoi ? pourquoi est-ce si compliqué de trouver une baguette croustillante à la croute bien dorée ?
Je respecte les goûts de chacun (et je vous aime quand meme, les gens qui mangent des baguettes blanches), on a le droit d’aimer le pain mou… mais il y a quand même quelque chose qui me démange tout au fond de moi quand je suis à la boulangerie et que j’entends la phrase magique : « une baguette bien blanche », grrrr grrrr je bouillonne !

Je ne pense pas être la seule à aimer la vraie baguette ? Celle avec une croûte (une vraie) toute dorée, qui croustille bien, qui craque, avec une mie aérée. Hé oui car dit pain pas trop cuit, dis mie pas trop développée, puisque la cuisson n’est pas complète et les arômes ne peuvent pas se développer pleinement…

** Minute scientifique : lors de la cuisson du pain, se passent plusieurs processus très importants, entre autres  le gaz carbonique se dilate, les levures s’activent fortement (avant de mourir), le gluten coagule. Tout cela permet à la mie de se développer et de faire de belles bulles. Puis la croûte se forme et permet à la mie de rester bien hydratée (très important) et enfin,  la caramélisation a lieu, la croûte se colore et se parfume : c’est la réaction de Maillard
Fin de la minute scientifique **

S’il vous plait rassurez moi ? Dites-moi que vous aussi vous aimez votre baguette croustillante ?
Si vous êtes comme moi, n’hésitez pas à en parler autour de vous 😉

Article écrit par

Depuis toute petite je cuisine et je ne suis pas prête de m'arrêter ! Je partage avec vous mes découvertes gourmandes, mes recettes, mes expériences... J'espère vous donner envie de cuisiner encore plus, que vous soyez débutants ou cordon bleu ;)

19 commentaires

  1. santos-péréa
    santos-péréa 24 janvier 2015 sur 08:48 | | Répondre

    Merci merci merci je ne suis pas le seul à pleurer ma baguette bien cuite et croustillante.. à force de demander de la merde, on en a… les fruits? même combat.. on voulait des fruits calibrés ..!! on en a .. sans goût mais beaux.. je pousse un coup de gueule… arrêtez de faire de la merde…!!!!!

  2. HUM@DUBONPAIN.FR
    HUM@DUBONPAIN.FR 12 décembre 2013 sur 20:44 | | Répondre

    J’ai trouver le moyen d’avoir la baguette qui me plait. Je dis maintenant « entre deux » (ni croute trop dure et noir, ni blanche et molle) cuisson normale; quoi!…Car pour moi, pas trop cuite cela voulait cuisson normal, car beaucoup de boulanger aiment (ou aimaient) les croutes très foncées voir noircies.

  3. polletfaFabien
    polletfaFabien 5 septembre 2013 sur 12:47 | | Répondre

    Cela fait plusieurs années maintenant que je n’habite plus en France. La dernière fois que j’y étais (chez mes parents), j’ai vraiment trouvé la baguette dégeulasse. Blanche et surtout très molle. Au point que quand on la prenait dans la main, elle ne tenait pas droite. Ce n’était pas du pain, mais de la pâte ! Mon père me dit qu’on ne trouve plus que ca. Il parait que c’est ce que les gens veulent. « De mon temps », si j’ose dire, la baguette de supermarché n’était pas si mauvaise ! Le lendemain, mon père a ramené une baguette comme je la connais, comme on la faisait il y a 10 ans, quand j’habitais encore en France. Croustillante et dorée. Pas trop cuite, non. Cuite tout simplement. « Ah ! On en trouve encore alors ! », lui dis-je. « Oui. Le boulanger appelle ca la baguette tradition. » Tradition ? Je n’ai pas encore 30 ans et c’était la première fois que quelque chose que je considère normal est appelé « tradition ». Je peux vous dire que j’en ai pris un coup de vieux. La prochaine fois qu’un allemand me dira, lorsque j’achète une baguette, « en France elles doivent être bien meilleures, non ? », je lui répondrais : « Non. »

  4. MademoiselleCuisine
    MademoiselleCuisine 26 novembre 2012 sur 12:17 | | Répondre

    Ah oui carrément du pain sans croute ? 🙁 je suis d’accord, pour qu’un pain soit parfumé, il lui faut une bonne croute !

  5. boulanger
    boulanger 26 novembre 2012 sur 11:06 | | Répondre

    je suis boulanger et les gens demande du pain pas trop cuit g meme eu une demande de pain sans croute franchement pour que le pain releve ses arone c bien cuite bien dore croustillante avec une belle croute.

  6. MademoiselleCuisine
    MademoiselleCuisine 17 octobre 2012 sur 14:48 | | Répondre

    C’est pas trop grave va 😉
    Chacun ses goûts !

  7. Artémis
    Artémis 17 octobre 2012 sur 14:29 | | Répondre

    Pour ma part, je la préfère pas trop cuite, désolé. 🙂
    Je n’aime pas trop la croute, donc forcément…

  8. Sakumane
    Sakumane 1 octobre 2012 sur 04:39 | | Répondre

    Enfin quelqu’un qui me comprend. Je désespérais de trouver ne serait-ce qu’une autre personne qui aime le pain cuit. Nous en sommes à point où j’ai l’impression d’être un extraterrestre quand je demande « une baguette bien cuite s’il vous plait ».

  9. MademoiselleCuisine
    MademoiselleCuisine 13 mai 2012 sur 07:11 | | Répondre

    Bonjour,
    Je ne pense avoir interdit à personne de manger ce qu’il veut. Je donne simplement mon avis et je l’argumente.
    En effet chacun est libre de manger ce qu’il veut et tant mieux. Si tout le monde avait les mêmes goûts on s’ennuierait beaucoup.
    Mais chacun est également libre de dire ce qu’il pense comme vous l’avez fait et comme je l’ai fait 🙂
    Tres bonne journée 😉

  10. MademoiselleCuisine
    MademoiselleCuisine 13 mai 2012 sur 07:07 | | Répondre

    Bonjour,
    Je ne pense avoir interdit à personne de manger ce qu’il veut. Je donne simplement mon avis et je l’argumente.
    En effet chacun est libre de manger ce qu’il veut et tant mieux. Si tout le monde avait les mêmes goûts on s’ennuierai beaucoup !
    Mais chacun est également libre de dire ce qu’il pense comme vous l’avez fait et comme je l’ai fait 🙂

  11. Moha
    Moha 12 mai 2012 sur 22:13 | | Répondre

    Je viens de vous lire et je ne peux m’empêcher de mettre mon « grain de sel » je suis libre d’acheter ce qui me plait et j’en suis consciente aussi je n’accuse personne de faire de la « m…..de » hahahahhaha car si ce qui est fait n’est pas « bon » ou « à notre goût » pourquoi acheter?
    Le fabriquant fabrique ce qui se vend.
    Consommateur vous avez le droit de choisir. Vous pouvez aussi vous passer ce qui ne vous convient pas sur le moment et attendre de meilleurs jours…. le choix alimentaire est si large dans notre pays.

  12. Nico
    Nico 15 mars 2012 sur 15:39 | | Répondre

    Je découvre ce billet avec plaisir; vous pouvez voir le miens sur ce même sujet ici(http://entrovin.blogspot.com/2012/03/un-petit-moment-devasion.html)! Je pensais que ce syndrome était propre à Marseille (je ne sais pas où vous habitez).

    1. Aurélie Chaumy
      Aurélie Chaumy 15 mars 2012 sur 16:41 | | Répondre

      Hé oui Nico, à Paris aussi et un peu partout en France le syndrome se répand 🙂
      C’est un peu le mémé problème que celui des gens qui disent aimer le fromage et qui ne mangent que du Kiri ou du Caprice des Dieux… (enfin bref c’est encore un autre débat ça)
      ça me fait plaisir de ne pas être la seule à parler de ce problème ! 😉
      Bonne journée

  13. Mademoiselle C.
    Mademoiselle C. 14 juin 2011 sur 21:29 | | Répondre

    🙂 je vois qu’il y a des amateurs de baguettes avec une belle croute qui croustille !

    Après, en effet les gouts et les couleurs… 😉

  14. Anonymous
    Anonymous 9 juin 2011 sur 17:58 | | Répondre

    Je ne suis pas d’accord avec votre diagnostic. J’adore les baguettes « pas trop cuites » mais à condition qu’elles soient bien croustillantes à l’extérieur. Je ne crois pas que ce soit lié à l’influence du pain industriel, c’est une tradition bien française! Le pain est croustillant et moelleux mais il garde ce bon gout de gâteau qui peut être masqué par une cuisson trop prononcée. Je trouve qu’une baguette trop cuite perd de sa saveur et qui plus est, devient dure au lieu de croustillante…
    Les gouts et les couleurs…
    Bon blog;)

  15. Camille
    Camille 12 mai 2011 sur 08:15 | | Répondre

    moi aussi j’aime les baguettes bien cuites, non mais oh!

  16. Ipanama
    Ipanama 15 avril 2011 sur 14:17 | | Répondre

    alors là je dis attention :)) ne confondons pas baguette (tradition à l’ancienne ça va de soi) trop cuite et baguette blanche de base.. Nous avons un bon boulanger qui a tendance à trop cuire ses baguettes, surtout au dessous sur la sole, au risque de nous casser les dents sur des croutes trop dures justement, donc quand je demande « une baguette pas trop cuite », je veux simplement dire, dorée mais pas dure ;))

    Bravo pour ton blog sympa !

  17. Emy
    Emy 5 avril 2011 sur 08:56 | | Répondre

    Alors là moi aussi je suis bien d’accord. Il ne faut pas se laisser faire, on ne doit pas se retrouver avec des pains mous et industriels. Vive la baguette qui croustille 🙂

  18. Marie
    Marie 5 avril 2011 sur 06:22 | | Répondre

    j’adore la baguette bien cuite et croustillante. Je n’achète dont que des baguettes tradition ou retrodor qui sont toujours bien cuites. La plupart des gens qui achètent des baguettes blanches prennent de la baguette de base. c’est la faute des baguettes industrielles d’hypermarchés ou des dépots de pain qui sont peu cuites et sèches le lendemain et ont habitué les consommateurs à ce type de pain.
    rien de mieux qu’une baguette croustillante avec une terrine, du beurre ou un beau morceau de fromage.

Laisser un commentaire